Skip to content

Lisez le texte 4 à parrainer

Voici le quatrième texte de la campagne de parrainage d’intros, « Adopte une série », organisée en février par 8000 mondes. Lisez ce texte et commentez-le si vous voulez aider son auteur. Si vous avez envie de lire la suite et de voir ce texte devenir une série 8000 mondes, venez voter du 20 février au 5 mars pour lui.

adopteunesérie texte4


Les chiffres rouges de la pendule à cristaux liquides du studio affichaient 03.59.48. La voix suave de Miss Alice annonça comme dans un souffle :
« Vous écoutez Radio Capitale. Il est 4h. Le rappel des titres de l’actualité, avec Élixène Murat. »
Le jingle des infos retentit et la journaliste se cala face au micro.
« La mort de Léon Dumontel, directeur de campagne de la candidate socialiste à l’élection présidentielle : il est décédé hier soir dans un accident de la route, près de Fontainebleau. Gwenaëlle Dumas a décidé d’interrompre sa campagne pendant 48 heures.
Présidentielle toujours, Benoît Bellon enfonce le clou. Malgré l’avalanche de réactions condamnant ses propos-chocs sur l’annulation du mariage gay, le candidat d’extrême-droite affirme, s’il est élu, qu’il remettra en question le droit à l’avortement
À l’étranger, vague de suicides à Ibiza. Depuis le début du mois, 23 personnes se sont donné la mort sans raison apparente sur la petite île des Baléares, pourtant réputée pour son ambiance de fête.
Enfin rugby : avant-dernière journée du Top 14, ce soir. Clermont toujours en tête, talonné par Perpignan.
Ces titres seront développés tout à l’heure dans le journal de la matinale. En attendant, c’est Miss Alice qui vous tient compagnie sur Radio Capitale. »
Élixène ôta son casque d’un geste las et sortit du studio pour aller rejoindre en régie son pote Boris, l’ingé son.
« C’est bizarre, ton histoire d’Ibiza, Elix. Un bad trip collectif ? Ça craint !
—   Moi, y’a autre chose, que je trouve bizarre, répondit la journaliste, soucieuse, en brandissant une dépêche AFP qu’elle avait mise de côté. Ça !
Boris jeta un coup d’œil rapide au papier qu’elle lui tendait.
—   Quoi ? Un chasseur retrouvé mort en pleine forêt ? Bien fait pour sa gueule de connard !
—   Oui. Sauf que… le connard, je le connaissais. Il était avec moi en 2de. Avant-hier, c’est aussi une ancienne de ma classe qu’on a retrouvée inanimée chez elle. Je trouve que c’est une drôle de coïncidence…
—   Je croyais que c’était Bellon qui était au lycée avec toi ?
—   Oui. Aussi. Et dans la même classe également, murmura Elixène, rêveuse.
—   Eh bien s’il pouvait se faire buter à son tour, l’enfoiré de facho !
—   Boris, sérieux ! C’est louche, non ?
—   Ouais, peut-être. Bah enquête dessus, ma grande !
—   Ah, je voudrais bien ! Mais ce n’est pas demain la veille que Longeville me libérera des flashes de nuit ! J’en ai marre. Je n’ai pas fait une école supérieure de journalisme pour rester scotchée derrière un bureau à parler à trois péquins insomniaques ! Fait chier.
—   Qu’est-ce qui te fait chier, Elix ? On peut savoir ? » : Jean-François Longeville, rédacteur en chef de Radio Capitale, venait d’entrer dans la régie.
Élixène n’eut pas le temps de bafouiller une excuse : un bip fusa des ordinateurs de la rédaction, annonçant l’arrivée d’une nouvelle importante sur le fil AFP.
« URGENT Tentative d’attentat contre Benoît Bellon.
Une charge d’explosif a été découverte, cette nuit, sous la voiture du candidat d’extrême-droite aux présidentielles, apprend-on de source policière. »


Ce texte vous a plu ? Vous avez envie d’aider son auteur ? Laissez un commentaire !
Rendez-vous le 20 février pour le vote. Pour ne pas le manquer : Suivez 8000 mondes sur Facebook.

Découvrez les autres textes :

Lire le texte 1.

Lire le texte 2.

Lire le texte 3.

Lire le texte 5.

Lire le texte 6.

Pour voter sur Facebook pour ce texte, suivez ce lien.

Pour découvrir une série 8000 mondes, venez lire Orsan.

Share

12 Comments

  1. Paula ribeiro Paula ribeiro

    Super dynamique et entrainant
    J’attends la suite

  2. Saladino D Saladino D

    On a envie de connaitre la suite et de voir la trame se dérouler. Intéressant.

  3. Sarah Sarah

    Super début ! Ca démarre sur les chapeaux de roue. Vivement la suite!

  4. Nicolas BONIN Nicolas BONIN

    Bonjour, voici la réponse de la personne qui a écrit ce texte en réponse aux commentaires.

    Bonjour. Merci à toutes et tous d’avoir commenté mon texte J
    Jérôme, désolé/e de vous avoir perdu. Dans une histoire à suspense, il faut bien commencer par égarer un peu les cerveaux, même les plus brillants, pour laisser les mystères s’éclaircir petit à petit. C’est gentil d’avoir malgré tout apprécié la dynamique.
    Joëlle, Léo : ravi/e de vous avoir fait palpiter J
    Karine, Laetitia, Guérin, Laurent, vous aurez la suite… si les votants en décident ainsi 😉 Moi, je meurs d’envie de vous la raconter, la suite ! D’autant que vous n’êtes pas au bout de vos surprises…
    Alors n’hésitez pas à en parler autour de vous, à partager le texte et à inciter vos amis à commenter et voter… pour moi ou quelqu’un d’autre.
    Encore merci J

  5. Laetitia Laetitia

    J’aime beaucoup le style direct caractéristique des séries.
    Très bonne intro : le ton est donné et donne vraiment envie de lire la suite.
    Bravo !

  6. Jérôme Jérôme

    Pas accroché.. désolé ! Et pourtant j’aime le style direct… Trop d’éléments d’un coup, mon pauvre cerveau n’arrive pas à fixer. Bravo pour avoir donner de la dynamique en tout cas.

  7. Laurent Laurent

    Salut.
    Super intro. Déjà des pistes dès le début. Des persos sympas et réaliste. La suite !

  8. GUERIN GUERIN

    J’aime aussi le réalisme de la série, et l’aspect « quotidien » des personnages : pas d’effet d’annonce, pas de lyrisme, il reste de la place pour le lecteur. La suite !

  9. Léo Léo

    J’aime ! Réaliste et palpitant !

  10. L’ambiance studio radio est bien rendue et cette intro est excitante : « qui » trame « quoi » et « pourquoi » en effet ? !…
    L’éventuelle série s’annonce plutôt bien ! 🙂

  11. Karine Karine

    La suite, la suite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *