Skip to content

« Grand Mère Kalle, j’ai tout de suite adoré cette bonne femme »

8000 m_-21

Joëlle Brethes est tombée dans l’écriture toute petite et depuis, elle ne cesse pas d’écrire. Elle revient sur sa rencontre avec Grand mère Kalle (voir l’encadré en dessous), personnage du folklore Réunionnais qui hante l’épisode d’Orsan qu’elle a rédigé. (Découvrir la série).

Comment êtes-vous tombée dans l’écriture ?

J’ai toujours écrit ! Même si j’ai eu des débuts « difficiles » (c’est ma mère qui a écrit mon premier récit et m’a fait gagner ma première bonne note !) j’ai vite été accro de l’écriture pour des textes sans aucun doute mauvais et qui n’existent plus. Puis il y a eu mon premier véritable texte : « J486 » tombé du ciel pendant mon sommeil, commencé en pleine nuit et écrit le lendemain pour obtenir finalement mon premier prix littéraire et me faire « entrer » définitivement en écriture.

Quand avez-vous croisé la route de Grand mère Kalle pour la première fois ?
Lors de ma première grande balade réunionnaise, en arrivant sur l’île : elle m’attendait sur une immense pancarte ordonnant aux enfants de ne pas s’écarter de leurs parents (donc des chemins balisés, faute de quoi…  J’ai tout de suite adoré cette « bonne femme » qui ne m’a pas paru effrayante ! et je l’ai mise à toutes les sauces dans différents textes (contes nouvelles, saynètes.)

Qu’est-ce qui vous a le plus amusé dans l’écriture de cet épisode ?
Le rapport entre les enfants (qui a été un peu « gommé »  à la réécriture 😉 et l’atmosphère à l’hôpital (la réaction des gens)

Est-ce qu’il y a un roman qui a changé votre vie ?
« Changé ma vie », non, mais profondément marquée, oui : je pense à « Des souris et de hommes » de Steinbeck. A un degré moindre, je peux citer : « Le salaire de la peur » de Georges Arnaud.

Si vous deviez conseiller une série télé, ce serait laquelle ?
Sans hésiter : « The game of Thrones » ! 😉
Rien à voir avec les deux romans cités ci-dessus, ni avec Orsan !

Lire l’épisode écrit par Joëlle : ici.


Grand mère Kalle

Mélange entre le grand méchant loup, le croquemitaine et la dame blanche des contes populaires, Grand mère Kalle est une « dévoreuse d’enfants ». On lui prête plusieurs origines : esclave ayant perdu ses enfants, grande propriétaire devenue une sorte de fantôme…. Dans toutes les histoires, Grand mère Kalle agit la nuit.
Un jeu lui est consacré qui ressemble au jeu du loup. Les enfants appellent « Grand mère Kalle » quelle heure il est ? » Celle-ci répond en comptant les heures et court après tout le monde à minuit.

Share

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *