Skip to content

L’aventure continue

« Le chemin est long du projet à la chose », aurait dit Molière. Pour 8000 mondes, le chemin de l’idée aura pris son temps pour aboutir à cette étape du blog et bientôt des premières séries à vous proposer. A partir de dimanche, nous vous soumettrons six introductions, une au moins deviendra un pilote et peut-être une série. Nous aurions dû, depuis bien longtemps, commencer par ça, mais le temps n’est pas une fatalité.

C’est en 2008, que j’ai, pour la première fois songé que les séries télévisées américaines pouvaient être un modèle d’écriture, un moyen de revenir vers le roman-feuilleton. Je rongeais mon frein à chercher une forme qui soit entre la nouvelle et le roman. J’étais jaloux de scénarios comme ceux de Battlestar Galactica ou Grey’s Anatomy. J’ai couché sur le papier de nombreuses idées, plusieurs sont devenues des suites d’épisodes, mais je bloquais systématiquement ne parvenant pas à obtenir ce que je cherchais. Sur mon blog Mille et une minutes, j’avais planté quelques graines et invité des amis à écrire avec moi.

bpt6k721205p

Je me suis nourri de lectures, Vincent Colonna et son « Art des séries télé », aux éditions Payot et Rivage, John Truby et son Anatomie du scénario, aux éditions du nouveau monde. Je ne cite que les deux plus importantes, mais il y en a tant et tant de sites intéressants pour ceux qui s’intéressent à l’écriture ou à la narration. Il faudrait aussi pour bien faire parler de toutes ces séries, romans, films, bandes dessinées qui m’ont nourri. Etant journaliste, j’ai eu la chance également de rencontrer des auteurs. Cette expérience leur doit beaucoup.

C’est par hasard, après avoir reçu un communiqué que j’ai découvert le concept du Start-up week end. Trois semaines après avoir annoncé l’événement, je participais à l’édition en tant que candidat. J’avais roulé dans ma tête mon idée de départ: il faut écrire des romans comme on écrit des séries télévisées. C’est comme ça que nous remettrons la lecture au goût du jour. A l’idée de participer à ce challenge, j’avais repris une vieille idée pour la réécrire d’avantage comme une série télévisée. Elle nous a servi de « preuve de concept« .

Je ne remercierai jamais assez Rudy, Steven, Guillaume et Matthieu d’être venus m’accompagner ce jour là. Ce premier soir, Mickaël, Giovanni, Christophe et Fabienne nous ont rejoints. Matthieu a du partir régler des problèmes dans sa boite, Guillaume a rejoint une autre équipe car nous étions très nombreux.

start-up

Fabienne a raconté bien mieux que moi son expérience du Start-up week-end. Suivez la petite fée curieuse ici Pour notre équipe, cette participation s’est traduite par une première place sur le podium. Nous y avons surtout gagné beaucoup d’énergie et de l’envie. Nous avions tout à apprendre.

Pendant un an, nous avons planché, essayé, mais nous n’avons pas suffisamment testé. Pour le comprendre, il nous a fallu un an. Trois projets ont été alors mis sur le feu, avec des copains venus rejoindre la petite équipe: Julie, Joëlle, Jean-Marc, Sonia, Juliette, Vincent… sans oublier nos parisiens qui ont fait un coucou. Il y a eu pas mal de bons moments, quelques engueulades aussi. Pendant un an, et même si je me suis souvent retrouvé dans la posture du « prof », j’ai appris bien plus au contact des autres membres de l’équipe qu’en plusieurs années d’écriture.

20151020_140743

Un an plus tard, avec un peu plus d’expérience, l’équipe a pris un nouveau visage. Dans la cabine du vaisseau corsaire, Mickaël, Christophe et Audrey ont pris place. Fabienne a choisi de suivre la voie de l’écriture toujours au sein de l’équipe, avec Vincent, Sonia, Juliette et Joëlle. Pour tous, il était temps de sortir de la zone de confort du projet. Il est temps de venir vers ceux pour qui nous faisons tout cela: vous !

Nicolas

Share

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *